Vous êtes ici

Approvisionnement et consommation d'eau de distribution

Seul 3% de l’eau potable alimentant la RBC est prélevé sur le territoire bruxellois. En 2016, la consommation totale d’eau de distribution de la RBC s’est élevée à 59,9 millions de m3. Entre 2008 et 2016, elle a eu tendance à légèrement augmenter (+2%) mais à un rythme sensiblement moindre que la population (+13%). La consommation d’eau se répartit essentiellement entre les ménages (69%) et le secteur tertiaire (28%) (en 2016).

Approvisionnement en eau de distribution

L’approvisionnement en eau potable de la Région bruxelloise représente près de 68,3 millions de m3 par an (moyenne sur la période 2000-2016). Cette eau, produite et fournie par l’intercommunale Vivaqua, est majoritairement captée en Région wallonne, soit dans les aquifères (environ 85%), soit dans les eaux de surface. Seuls 2,9% des besoins de la Région (soit environ 2,0 millions de m3) sont couverts par des captages situés sur le territoire régional, en forêt de Soignes et au Bois de la Cambre, dans l’aquifère du Bruxellien.

Consommation d'eau de distribution

Après être passée par un maximum en 2003, la consommation totale des abonnés (part facturée), tous secteurs confondus, a globalement diminué jusqu‘en 2008 et ce, malgré une augmentation sensible de la population durant cette période (+5,7%). Entre 2008 et 2016, la consommation des abonnés a à nouveau augmenté (+2%) mais à un rythme moindre que la population (+13%). En 2016, elle représente 59,9 millions de mètres cubes. En très légère baisse entre 2013 et 2015 (-0,3%), la consommation est revenue en 2016 à son niveau de 2013.
La différence entre l’approvisionnement total de la Région bruxelloise en eau de distribution et la consommation des abonnés correspond aux « volumes non enregistrés ». Ces derniers oscillent généralement entre 11 et 15% de l’approvisionnement de la Région. Ils s’élevaient à 8,5 millions de m3 en 2016 (13% de l’approvisionnement). Les « volumes non enregistrés » incluent la consommation d’eau par les services incendie et les services communaux (nettoyage des voiries, etc.), les mètres cubes non comptabilisés par les compteurs d’eau ainsi que les pertes dues aux fuites sur le réseau de distribution estimées par Hydrobru comme étant de l’ordre de 5% soit environ 3,5 millions de m3 par an.

Approvisionnement de la Région bruxelloise en eau de distribution et consommation des abonnés (1996-2016)

Sources : Vivaqua (consommations d’eau relevées aux compteurs), IBSA sur base de données de la Direction Générale Statistiques et Informations  économiques (population au 1er janvier)

Répartition de la consommation d'eau entre les différents secteurs

La consommation totale d'eau facturée aux différents secteurs d'activité économique et aux ménages bruxellois s'élevait à 59,9 millions de m3 en 2016 (Source : Vivaqua, consommation relevée aux compteurs). Cette consommation se répartit essentiellement entre les ménages (69%) et le secteur tertiaire (28%).  Au niveau du secteur tertiaire, les principaux consommateurs sont l’HoReCa (5,3% de la consommation totale), les activités sociales, pour la santé humaine et les séniories (4,6%), les commerces de détail et de gros (3,4%), l’éducation (2,6%) ainsi que les administrations publiques (1,8% et 2,5% si on inclut la Commission européenne).

Répartition de la consommation en eau au sein du secteur tertiaire (2016)

Source : Vivaqua, consommations d’eau relevées aux compteurs (classification NACE 2003)
Date de mise à jour: 07/01/2019