Vous êtes ici

Focus : Exposition au bruit dans les écoles

Un enjeu de santé publique

Les nuisances sonores en milieu scolaire peuvent affecter aussi bien les élèves (difficultés d’apprentissage, troubles du comportement, …) que les enseignants et le personnel qui y travaillent (obligation de hausser la voix, fatigue, stress, …)

Depuis 1998, Bruxelles Environnement se préoccupe de cette problématique. Des campagnes de mesures ont été réalisées dans 13 écoles et des propositions d’assainissement ont été soumises à certaines d'entre elles.En outre, à ce jour, des actions de sensibilisation ont menées auprès d'une cinquantaine d'écoles primaires de la Région bruxelloise, grâce à divers supports pédagogiques, comme "Décibelle et Gros Boucan" et à des projets d'accompagnement comme les "Défis Bruit".

Résultats des campagnes de mesure

Les niveaux de bruit ambiant relevés dans les salles de classe lors des campagnes de mesure restent inférieurs ou égaux aux valeurs utilisées comme référence (e.a. 65dB(A) pour le LAeq).

 

Bruit ambiant (LAeq) et temps de réverbération des différents locaux étudiés
Source : Bruxelles Environnement, Service Données bruit

Bruit ambiant (LAeq) et temps de réverbération des différents locaux étudiés

Cependant, les études menées par Bruxelles Environnement ont mis en évidence des niveaux de bruit ambiant particulièrement élevés (>80 dB(A)) dans les réfectoires et préaux fermés des écoles. L’acoustique de ces locaux y est généralement de faible qualité, les temps de réverbération qui y sont mesurés étant bien supérieurs aux valeurs recommandées.

Lors des mesures, des équipements (distributeurs automatiques, système de ventilation, chauffage) bruyants ont aussi été pointés. Enfin, les mesures d’isolation par rapport au bruit aérien et au bruit de choc montrent que les exigences de la norme (NBN S01-400) ne sont pas respectées.

Les tableaux repris ci-après détaillent les campagnes de mesures. Les résultats présentés en rouge sont ceux pour lesquels les valeurs de référence (mentionnées dans les titres) sont dépassées.

Résultats des mesures effectuées dans les salles de classe

Source: Bruxelles Environnement - Service Données Bruit (2012)

Résultats des mesures effectuées dans les salles de classe

Résultats des mesures réalisées dans les réfectoires et autres locaux (à l'exception des salles de classe)

Source: Bruxelles Environnement - Service Données Bruit 2012

Résultats des mesures réalisées dans les réfectoires et autres locaux (à l'exception des salles de classe)


Facteurs explicatifs

La plupart des écoles de la Région de Bruxelles Capitale ont été construites il y a plus de 50 ans, voire au début du 20ème siècle. Leur conception, certes progressiste à l'époque, ne correspond plus aux attentes actuelles en termes acoustiques (couloirs carrelés, grands halls couvert avec verrière, coursives, structures légères, etc.).

Les études comparatives réalisées avant et après travaux dans deux établissements ont montré que la mise en œuvre de solutions permet d’obtenir de très nettes améliorations pour autant qu’une étude acoustique préalable soit réalisée et que les travaux soient menés avec grand soin, la moindre "fuite" pouvant être fatale au bilan final.

En outre, les sites d’implantation des écoles sont parfois influencés par des sources de bruit importantes telles que les aéroports, les voiries à haut trafic ou les sites d’industries lourdes. Le choix de la localisation a une conséquence à la fois sur l’ambiance sonore globale et sur les possibilités de ventilation naturelle par l’ouverture des fenêtres sans exposer enfants et professionnels à un bruit excessif.

Date de mise à jour: 06/10/2016