Vous êtes ici

Le climat en Région bruxelloise

Actualisation : février 2020

Un climat tempéré océanique en RBC

La Belgique est caractérisée par un climat tempéré océanique (expliqué par sa latitude moyenne et par la proximité de l’océan Atlantique). Celui-ci est, en moyenne, caractérisé par des étés relativement frais et humides, et des hivers relativement doux et pluvieux. 
Ainsi, la température moyenne annuelle (calculée sur une période de 30 ans, à savoir 1981 – 2010) est de 10,5°C, et les quantités annuelles de précipitation s'élèvent à 852 mm d'eau.

Normales climatologiques à la station d'Uccle (1981–2010) : variations mensuelles des quantités de précipitations et températures moyennes

 Source : IRM, site web : les normales mensuelles à Uccle

Normales climatologiques à la station d'Uccle (1981–2010) : variations mensuelles du nombre de jours de précipitation et du nombre d'heures d'ensoleillement 

Source : IRM, site web : les normales mensuelles à Uccle

Un climat en évolution au cours des 20e et 21e siècles

Selon les données de l'IRM (rapport "Vigilance climatique", 2015), le climat belge a évolué au cours des 20e et 21e siècles :  

  • Augmentation marquée et assez brutale des températures saisonnières et annuelles (de l’ordre de 1°C) à deux reprises, dans la première moitié du 20e siècle et dans les années 1980.
  • Augmentation significative des cumuls annuels de précipitation (d’environ 7% entre 1833 et le début du 21e siècle), en particulier des cumuls hivernaux et printaniers (d’environ 15%).
  • Tendance à l’augmentation de l’intensité et la fréquence des précipitations orageuses dans la Région bruxelloise observée, à plus court terme (ces dernières années). A donc confirmer encore pour pouvoir parler d'évolution significative.

 (Voir le focus "Evolution du climat en Région bruxelloise " dans le chapitre Climat, la fiche documentée climat n°2  et le rapport de l'IRM  pour plus de détails)

2018, une année chaude et sèche

A titre d'exemple, le climat de l’année 2018 a ainsi été exceptionnel à plus d’un titre. 2018 fut en premier lieu une année chaude avec des températures moyennes de 3°C environ au-dessus des normales et un nombre de jours d’été (température maximale ≥ 25°C) deux fois plus élevé. 2018 fut également une année sèche : il a plu peu (650 mm alors que la normale est à 852 mm) et moins fréquemment que d’habitude.

Date de mise à jour: 11/03/2020